Courir aux sensations

by Cyrille on 02/07/2012

Je cours peu ces temps-ci, et jamais avec la montre. Je l’ai fait beaucoup pour préparer mes courses du printemps, les yeux rivés sur le plan d’entraînement, sur le chrono, sur les secondes des intervalles. L’été est arrivé, je cours plus « cool », pas vraiment régulièrement, j’essaie de faire plus de vélo.

Quand je cours, c’est aux sensations. Est-ce qu’on s’entraîne aussi en courant sans montre ? Yes! En étant capable de repérer ses propres allures (train de récupération, footing, effort au seuil et sprint long), on peut varier les plaisirs à l’infini à travers des séances fartlek qui favorisent les variations de tempo.

C’est tout bénéfice pour le coureur et on apprend à mieux se connaître, à s’écouter, à récupérer et à pousser … un peu plus fort que si on suivait un plan quelquefois.

Il ne faut pas minimiser ce plaisir de courir au feeling. On arrive même parfois comme ça à se mettre dans un état second. Ça m’est arrivé récemment au milieu de nulle part, perdu sur un chemin de terre, sous la pluie… Pendant un moment (combien ?),  j’ai complètement oublié que je courais, j’étais ailleurs !

Comme l’écrit Pascal Silvestre dans Runners.fr  « Un runner qui court aux sensations sera (beaucoup) plus performant et/ou cohérent dans tous les autres aspects de son existence. […] Car un runner, chacun en conviendra, ne se résume pas aux quelques dizaines de minutes passées à courir. Un runner dort, mange, boit, aime, déteste, s’énerve, s’ennuie, s’enthousiasme… »

C’est aussi ça courir aux sensations, et on aime ça ! :)
Le texte dans Runners.fr : http://runners.fr/

Vous avez aimé ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

  • François

    Il faut toujours courir aux sensations même avec sa montre. Cette dernière n’est qu’un outil pour voir comment nos sensations vont :)

    • Bon point François! :)
      On l’oublie (en tout cas moi) trop souvent.

    • Claude

      D’accord avec toi François pour  mes longues distances j’y vais aux sensations et ma montre me sert juste de repair, i.e au moment ou je sens que je suis en dessous de mes pace, mais on vient à mieux se connaitre en courant au feeling.

  • Mimidag

    Je ne suis pas une aussi grande coureuse que vous et comme plusieurs ici.  Je mesure mes distance avec un site web, je me calcule en regardant l’heure à laquelle je pars et je sprint mon entrée pour voir l’heure à laquelle je reviens.  Ça me convient amplement, j’augmente ma cadence, je récupère quand j’en sens le besoin. Je marche parfois 30 secondes ( surtout quand c’est cahud et très humide, mon endurance est très différente).  J’ai aussi expérimenté ce que vous dites, d’être ailleurs et revenir à moi et ne pas me souvenir d’un bout de parcours !!! 

  • Martine

    Comme c’est rafraîchissant cet article! Ça me fait prendre conscience que j’ai besoin de me déprogrammer (trajet, montre, temps, distance, …). Ma prochaine course sera spontannee et entièrement libre! Donc à suivre… ;)

  • J’adore l’état second. J’adore courir à la sensation. J’ai toujours couru pour le plaisir parce que c’est quand je cours que je suis bien. Mais j’ai aussi appris à me « calculer ». On dirait que plus je me calcule moins je cours à la sensation et moins j’ai de plaisir. Trouver l’équilibre entre les deux peut-être ? A explorer…Merci Cyrille pour ce beau billet. :)

  • Même avec ma montre, lors des footing, ça m’arrive tellement souvent de sortir de la lune et de me dire: « Ha tiens, j’avais oublié que j’étais en train de courir »! :)

  • Cyndie

    Je coure avec ma montre surtout parce qu’après, je prend en note mon training mais il m’arrive de ne pas la regarder du tout. L’endroit où je coure le plus au sensation est sur mon tapis roulant. Je varie mes vitesses selon mes humeurs. Sans montre, sans tv, sans musique, je peux courir des km dans ma bulle et j’adore ça. Ce sont mes entrainements les plus rafraichissants malgré que je sue pas mal!

Previous post:

Next post: