Des pieds pour courir

by Cyrille on 01/02/2012

On court avec, on en a besoin tous les jours : on devrait s’en occuper plus souvent. C’est ce que je me disais en recherchant quelques infos sur les soins  pour les pieds. Bien malgré moi, je me suis retrouvé dans un vrai musée des horreurs!

Je vous passe les détails, les photos en couleur, les vidéos au ralenti. :(

Mais avant les conseils d’un podologue, voici quand même quelques noms sympathiques trouvés ici et là : Ongle noir, hématome sous-unguéal, ongle incarné, cors péri et sous unguéaux, cors, œil de perdrix, durillons, ampoule, verrue plantaire, callosités du talon, hypersudation, affections dermatologiques… Ça fait froid dans le dos, non ?!

Les conseils d’un podologue

Une bonne pratique sportive nécessite une hygiène des pieds excessivement rigoureuse. Quelles que soient les pathologies qui affectent la peau ou les ongles, consultez un pédicure podologue ou un dermatologue lorsque des soins sont nécessaires. Les conseils suivants pourront vous être précieux :

Comment bien entretenir la peau et les ongles de vos pieds ?

En entretien courant, séchez attentivement vos pieds, plus particulièrement au niveau des plis entre les orteils. Coupez les ongles « au carré », ni trop courts, ni trop longs, en arrondissant légèrement les angles vifs afin d’éviter qu’ils n’entaillent la peau. Enlevez avec précaution les couches cornées (hyperkératoses) au moyen d’une pierre ponce.

De l’importance d’un bon chaussage

Un bon chaussage est fondamental. Vous devez bien faire attention à la pointure des chaussures lors de l’essayage, car le pied gonfle à l’effort. Pour être certain de ne pas se tromper, il faut enlever la semelle première de propreté qui se trouve à l’intérieur de la chaussure et veiller en posant le pied dessus à ce qu’il y ait une marge de confort d’environ 1 cm sur le devant.

Conseils utiles pour l’entraînement ou la compétition

Talquer, si nécessaire, pieds et chaussettes. Masser les pieds avec une crème antifrottement en faisant bien pénétrer la pommade. Protéger et fixer les ongles noirs ou décollés avec un sparadrap. Veiller à ne pas trop tendre les chaussettes, sans couture, sans plis intempestifs de préférence en fibre naturelle ou en synthétique de bonne qualité, et absorbant la transpiration.

En suivant ces conseils simples, vous obtiendrez un bien meilleur confort et vous éviterez ces petits maux si désagréables susceptibles de perturber votre entraînement ou vous empêcher de réaliser vos objectifs en compétition.

À vos pierres ponces!
À bientôt.

Vous avez aimez ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

Previous post:

Next post: