Il faut courir en hiver !

by Cyrille on 30/01/2012

L’hiver, encore. Comme je le disais récemment, je suis un coureur du froid, et apparemment, je ne suis pas le seul. Une journaliste américaine liste quelques bienfaits des sorties en hiver : “ Even if it’s cold, the time to hit the road is now.” Que nous dit-elle ?


1- Courir l’hiver aide à lutter contre la “dépression” saisonnière

Quand les jours raccourcissent et que la température dégringole, beaucoup de gens souffrent de troubles saisonniers. Le fait de courir libère des hormones qui aident à lutter contre cette “dépression”, ce qui augmente l’humeur positive pendant les mois froids. D’autres études ont montré que ceux qui courent à l’extérieur l’hiver ont un sentiment de bien-être et une meilleure humeur globale.

2. L’air frais est plus difficile à trouver en hiver

L’air intérieur est souvent moins sain qu’à l’extérieur. Passer du temps dehors donne aux poumons un temps de “désintoxication” et une occasion de respirer profondément, ce qui est très bénéfique. On se sent beaucoup mieux au retour à la maison.

3. Les progrès dans les vêtements techniques gardent au chaud

Au cours des 10 dernières, le poids de l’équipement de plein air a chuté, les vêtements conservent mieux la chaleur, ils sont plus imperméables et coupent le vent tout en évacuant l’humidité.

Comment courir en toute sécurité dans le froid ?

Habillez-vous correctement, par couche. Vous vous réchaufferez plus que vous ne croyez… Même les jours très froids, le corps génère beaucoup de chaleur lors de l’exercice.

Soyez sûr de garder un œil d’aigle sur les plaques de glace.

Tout comme dans les autres saisons, éviter de courir de nuit, mais si vous le faites, n’oubliez pas de porter des vêtements réfléchissants et / ou une lumière clignotante.

Voilà, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas sortir l’hiver ! Tout ça me paraît être de très bons conseils ! De mon côté j’applique un principe simple :
* de 5 degrés à -7 : 2 couches (un manches longues, un coupe vent)
* de -7 à – 15 : 3 couches
* plus froid que -15 : j’ajoute encore une couche par dessus le tout, comme un polar léger.

S’il y a du vent, j’ajoute un T-Shirt sous le coupe-vent.
À vos bonnets, à vos mitaines, c’est parti pour une bonne heure d’oxygénation intense.

À demain.

source : http://www.mnn.com/
Crédit Photo: mycza831/Flickr

Vous avez aimé ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

  • Vive l’hiver!
    on va enfin essayer ça la course hivernale :)

Previous post:

Next post: