« Je cours plus vite que mon mec »

by Cyrille on 10/12/2012

Je ne sais pas si vous êtes nombreuses à souhaiter courir plus vite de votre chum/mec/amoureux/copain/époux/loulou/ex (?) …, mais les quelques témoignages présentés dans Runners.fr font bien sourire.

Cécile : « Il a essayé de courir avec moi et il a abandonné… Je l’énervais de courir à reculons pour rester à son niveau ! »

Emilie : « Mon ex était un fumeur, légèrement tire au flanc. Il avait joué au foot dans sa jeunesse et se moquait souvent de moi. Il me disait : « Vu l’allure où tu cours, je vais me faire chier si je me remets au footing avec toi« . Bilan, au bout de 3kms, monsieur faisait demi-tour et je ne m’en rendais même pas vraiment compte, car il était déjà loin derrière. »

Béatrice : « Semi-marathon avec mon ex. On démarre et il fixe l’allure à 5min au kilo. Moi, blême, je me dis que ça va vite et que je ne tiendrai pas cette allure. En fait, je me cale sur ce rythme et je laisse monsieur au 19è pour terminer sans ralentir. »

Marie : « Je ne demanderais pas mieux que d’avoir un mec pour me poser la question. »

Anissa : « Moi, je cours seule, mais j’aime doubler les mecs. »

Saine compétition. Émulation gratuite. Profitons-en ! :)
De mon côté, j’aime bien rattraper les filles, heu… quand je peux, bien sûr. Parce que ce n’est vraiment pas toujours possible !

Et en compétition, j’ai souvent trouvé qu’avoir une coureuse en ligne de mire aidait pas mal à rassembler son énergie et à se dépasser. Parole de coureur !! ;)

Source : http://runners.fr/je-cours-plus-vite-que-mon-mec/

Vous avez aimé ? Ne manquez pas le prochain …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

  • ah ah ah ah !!! je trouve la derniere remarque tellement réaliste cyrille, je demande au gars derrière moi : « si tu veux je te laisse passer, dis le moi » … et là … il repond : « non non c’est bon, j’ai un lapin devant moi… enfin une lapine quoi »
    je ne sais pas comment il faut le prendre… mais en trail, on essaie de tout prendre bien… ;-)

    • Tout prendre bien! C’est la clef :)
      En course, on est tellement dans un autre état. Je me rappelle quand ma copine Jeanne m’a doublé au 18e km, en côte, sur un demi. Toute de rose vêtue, elle me passe et le sourire en coin elle me lance un beau : « ça va mon p’tit lapin ?! » Ça n’arrive qu’en course ça. J’aime !!

  • Daniel

    Moi ma lapine du marathon de Montreal est déjà sélectionnée. Le fait qu’elle soit jolie (selon ma blonde ;)) n’a aucunement joué sur sa sélection!

    • C’est bien de choisir la performance avant tout Daniel !! On se concentre !!

  • Daniel

    Bon… elle est également beaucoup plus vite que moi!

  • Oui on aime ça les sportives.

    Il me font rire les photos des français. Sexy et joli mais trompeur. La dame de la photo ne ressemble en aucun point à une coureuse. Mannequin prête pour un (1) 50m+photo.

    • :) C’est vrai qu’il y a toujours un petit côté factice quand on choisit une photo sur le web. Peut-être même que « la dame sur la photo » ne fait que son exercice de respiration yoga. J’ai hésité avec celle de Myriam Grenon… je trouvais que ça n’allait pas pour l’article. Mais puisqu’on parle d’émulation, voici sa photo. Marathon autour de 2h50, demi autour de 1h20… Ouen, va falloir courir vite messieurs !! ;)

  • Johann

    Je suis à 100% d’accord avec toi sur ta dernière phrase ;o)

Previous post:

Next post: