Peut-on s’améliorer sans séance d’intervalles ?

by Cyrille on 11/11/2012

La réponse est OUI !! Wow ! :)
Contre toute attente d’ailleurs … en tout cas de ma part, moi qui suis un inconditionnel des intervalles.

Je viens de découvrir la chose dans www.jogging-international.net
C’est une très bonne nouvelle pour toutes celles et tous ceux qui ont du mal avec les séances d’intervalles (appelés aussi fractionnés).

Mais attention, « sans intervalle » ne veut pas dire sans planifier son entrainement non plus. Ben là…

En résumé :
À la question du coureur, « Jusqu’où peut-on progresser sans faire de fractionné et en n’alignant que des kilomètres ?« , l’entraineur répond :

  • Il est possible de continuer à progresser sans passer par des séances très contraignantes sur piste.
  • Vous pouvez réaliser des entraînements très profitables en nature en utilisant les allures seuil (85-88 % FCM) et seuil plus (90 % FCM)
  • À certaines périodes de l’année, vous effectuerez des entraînements « toniques » au moins une fois par semaine (exemple : 30 mn en endurance puis 3 fois 5 mn à 90 % FCM avec récupérations 1 mn 30, puis à nouveau 15 mn en endurance).

Bon, ça ressemble quand même un peu à des intervalles, mais ça a l’air moins systématique qu’une vraie séance. Retenons qu’il faut surtout varier les allures à l’entrainement. C’est profitable à tous les points de vue.

Autre point que je découvre : « Le passage de trois à cinq séances hebdomadaires aurait une incidence très positive sur les performances, alors que la valeur ajoutée d’une quatrième séance serait beaucoup plus aléatoire. » Si l’entraineur le dit… On va laisser tomber la quatrième sortie !

Pour l’instant, je ne fais que prendre des notes, parce que je suis toujours en pause annuelle, donc bien relax. Petits plaisirs et gros kilos ;)

La reprise paraît loin. Mais elle va être, comment dire …. Ouch !

Le lien vers l’article de Jogging international :
http://www.jogging-international.net/entrainement

Vous avez aimé ? Ne manquez pas le prochain …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

  • Guest

    Salut Cyrille,
    Comment ça, tu fais une pause ?
    Tu n’as pas honte ? :o)

    Ton article tombe bien car je n’aime pas les intervalles type. ;o(

    • Johann

      J’ai merdé avec le login…c’est Johann :o)

    • Pas honte du tout Johann :) C’est même très plaisant… quoique j’ai les jambes qui commencent à me démanger. C’est pour bientôt ;)

  • François Drouin

    Après mon mois de récupération, je vais recommencer doucement l’intensité avec des fartleks. Autre façon de faire de l’intensité comme dit ton article.

    • Moi aussi ce sera ma façon de reprendre. Fartlek avec quelques intensités. C’est parfait pour pour une reprise !

  • Daniel

    J’avais vu l’article. Ça ressemble à des intervalles à s’y méprendre. Si tu finis par lire le livre de Thibault, il te convaincra (si ce n’est déjà fait) que sans intervalle, peu d’amélioration….

    • Merci Daniel. Je le lirai certainement, mais je suis convaincu anyway ! :) En tout cas pour moi les intervalles ont été le déclencheur. J’ai pu courir à des vitesses que je n’imaginais même pas avant. Saint-Intervalles, priez pour nous, pauvres coureurs ;)

Previous post:

Next post: