Pire qu’une jouvencelle à l’aube de son mariage

by Cyrille on 31/10/2012

Oui, je sais, ce n’est pas très course à pied comme titre ! :) Vous allez comprendre. Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je reprends un texte du site Wanarun.net

L’angoisse du coureur à pied au moment de choisir ses vêtements avant une course en automne, ça vous dit quelque chose ?  :) Avez vous déjà fait rire votre entourage avec votre « sac à options » ? S’il fait chaud, s’il fait froid, s’il vente, s’il neige, etc…

« Attention cet article est réservé aux hommes, mais pourrait très bien faire rires nos adorables moitiés… Vous avez pesté depuis des années quand à l’heure de partir à un diner entre amis, à un vernissage, à une réception de votre société quand votre moitié tourne en rond devant son armoire (voire son dressing) avec un stress perceptible en criant « Mais qu’est ce que je vais mettre ? » ou alors « Je n’ai plus rien à me mettre !!! ».

Vous avez tenté d’être diplomate en disant « Mets ta petite robe noire, elle te va si bien » et vous vous êtes vu répondre « Tu parles je suis tout boudiner dedans depuis que j’ai pris 500 grammes… ». C’est pour vous un grand moment de solitude où seule la patience peut vous aider à sauver la face.

Mais c’était sans vous regarder la veille d’une course d’automne…

Replacez-vous dans le contexte : nous sommes mi-septembre, votre grosse échéance de l’automne arrive, le marathon que vous préparez depuis 3 mois ne va pas tarder. Vous êtes en train de recharger les réserves de glycogènes en avalant des quantités de pâtes et vous scrutez les bulletins météo 10 fois par jour (pour ne pas dire plus). La météo est incertaine : TF1 donne un temps mitigé avec un indice de confiance de 3/5 alors que la chaine météo annonce quelques ondées et France 2 annonce un temps frais et sec.

Vous êtes pire qu’une jouvencelle à l’aube de son mariage qui pourrait tourner court s’il se met à pleuvoir…

Vous savez qu’une partie de votre performance va dépendre du choix de votre tenue de course : si vous avez trop chaud, vous allez surchauffer et votre allure moyenne va plonger au bout de quelques kilomètres, si vous avez trop froid, le départ va être difficile et vous n’êtes pas sûr que vous arriverez à vous réchauffer en courant.

Alors la prochaine que votre femme cherche la robe idéale pour votre soirée en amoureux : soyez un peu plus tolérant, elle le fait surtout pour vous ! »

Merci à Manu pour l’autorisation.
Source :  http://www.wanarun.net

Et puis évitez d’aller en short et en running au resto, si ce n’est pas pour vous, faites-le au moins pour elle !
Il n’y a sans doute pas que la course à pied dans la vie… quoique… ;)

Vous avez aimé ? Ne manquez pas le prochain …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

 

  • SergePelletier

    C’est dur mais c’est le temps qui veut ça moi de toute façon beautemps, mauvais temps et hiver comme été. Je prépara toujours une couple de kit comme on dit selon la température mais le pire c’est l’hiver.

    • Une couple de kit, c’est bon ! On peut aussi se garder un kit pour la maison… pour rester sous la couette, en cas de blizzard, genre ! ;)

Previous post:

Next post: