Pourquoi les coureurs devraient-ils manger plus de poisson ?

by Cyrille on 26/04/2012

« Les aliments issus du milieu marin sont une source de protéine de très haute qualité et sont pauvres en graisse (moins de 2% de matières grasses en moyenne, et vous n’avez pas besoin de les dégraisser). »

Ce passage dans un article sur le site MangerBouger.ma, consacré aux avantages de manger des fruits de mer et du poisson a tout de suite attiré mon attention !
Protéines ? Pas de gras ? Mais c’est pour les coureurs ça !! :)

Il faut dire que depuis plus d’une semaine je fais une petite fixation sur mon poids. En ce début de saison, et surtout après ce marathon sous la chaleur de Boston, j’ai décidé que j’allais courir « léger ». Pari osé dans mon cas, mais c’est le début de saison, tout commence (donc tout est possible), c’est encore le temps de prendre ce genre de résolution ! Allez, on y croit ! ;)

En mangeant plus de poisson depuis quelques jours, sur les conseils d’une spécialiste qui se reconnaîtra ici :) , mais aussi en stoppant la grignote et en buvant beaucoup d’eau, je m’approche petit à petit de « mon poids course à pied ».

Qu’y a t’il donc de si intéressant avec le poisson  ?

Côté poids :

  • Les espèces marines sont moins caloriques que la quasi-totalité d’autres viandes (même par rapport aux morceaux les plus maigres des viandes rouges ou des volailles).
  • On peut facilement maximiser cet avantage en choisissant des modes de cuisson sains comme la grillade, la cuisson au four, la cuisson à la vapeur, faire pocher, etc.
  • De plus, poissons et fruits de mer contiennent très peu de graisse saturée, ils possèdent surtout de la graisse insaturée (qui est salutaire).

Côté coeur :

  • « Des faisceaux de preuves montrent que la consommation d’environ 230 grammes tous les 7 jours d’une variété de fruits de mer, ce qui apporte en moyenne 250 mg par jour d’EPA (acide éicosapentaénoïque) et de DHA (acide docosahexaénoïque), est associée à moins de décès cardiaques chez les personnes souffrant ou non d’une maladie cardiovasculaire préexistante. »
  • « Basculer vers ce type d’aliments (et vers les fruits et légumes, les grains entiers) et manger moins d’autres aliments peu intéressants nutritionnellement parlant (des nourritures pauvres en nutriments, mais à haute teneur calorique) peut allonger significativement la durée de vie et améliorer la qualité de vie. « 

Et pour couronner le tout, « les fruits de mer sont une très bonne source de nutriments essentiels, en particulier en acides gras oméga-3 (une graisse polyinsaturée très recommandée que l’organisme ne sait pas fabriquer), iode, sélénium, zinc, calcium, potassium, phosphore et vitamine B12. Les aliments marins frais contiennent aussi de la vitamine D (un micronutriment qui présente des propriétés anticancéreuses et bâtisseuses d’os).

De quoi a t’on besoin déjà pour courir ?!
Ça y est, je suis converti! :)

Tout l’article sur : Fruits de mer : pourquoi faut-il en manger deux fois par semaine ?

Vous y trouverez aussi une liste de la valeur calorique des différents poissons et fruits de mer.
Quelques exemple : Moules : 70 cal/100grs, Eglefin : 71 cal/100grs, Lieu : 90 cal/100grs, Sole : 78 cal/100grs grs …
On n’a vraiment que l’embarras du choix ! ;)

Vous avez aimé ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

  • Et bien c’est tant mieux! Car je mange que ça du poisson et des fruits de mer.
    J’ai délaissé la viande rouge, le porc, le poulet, sauf la chevaline que je consomme à l’occasion.

    Tout simplement parce que je n’ai plus de plaisir à en consommer, je préfère de beaucoup le poisson, même au déjeuner!

    • Merci Mélanie. Du poisson au déjeuner …  Tu veux dire le matin ? On veut des recettes ! :)

  • Salah CHTIOUI

    Au menu ce soir, crevettes sur le BBQ… 

  • Mimi

    Vite à la mer ! Moi je suis pour manger les fruits et poissons de la mer directement là-bas, les pieds bien au chaud dans le sable tout doux et j’ajouterais même un petit blanc sec…

    Ta fidèle lectrice d’AimerCourir, grande consommatrice de thon en conserve parce que si pratique et sustentant, te donne quelques info supplémentaires pour ceux qui aiment le thon. On privilégie le thon pâle au thon blanc. Ce dernier contient un peu plus de mercure que le thon pâle. Pourquoi ? Parce que quand il est « canné », il est plus gros que son p’tit frère pâle, donc plus de mercure. Ce n’est pas un problème si on mange du blanc une fois à l’occasion mais si on en mange plus souvent, comme moi, on le préfère pâle. Donc en résumé, c’est le vin qu’on prend blanc, pas le thon :)

    • Merci Mimi. Bien clair le thon 101 ! :)

  • Pingback: Courir plus léger… et se remettre au blog :)()

Previous post:

Next post: