Pourquoi les Kenyans courent-ils si vite ?

by Cyrille on 02/03/2012

Quelqu’un m’a dit un jour que si je voulais courir vite, il fallait que je commence par choisir des parents kenyans. Bonne blague, ça m’avait bien fait rire… Malheureusement, c’était déjà trop tard pour moi ! ;)

Mais c’est vrai, les kenyans ont remporté la quasi totalité des marathons en 2011 avec des temps hallucinants : Emmanuel Mutai, 2h04’39″ à Londres, Moses Mosop, 2h05’37″ à Chicago, Geoffrey Mutai, 2h05’06″ à New-York et Patrick Makau (26 ans) qui détrône l’Ethiopien Haile Gebreselassie à Berlin, avec un temps de 2h03’38″. On parle ici d’une moyenne de 20,48 km/h sur 42,195 km. Ouch! Si certains (ou certaines) ont mal au genou, c’est le moment de mettre de la glace ! Aîe aïe aïe ;)

Pourquoi courent-ils si vite ?

* La première raison est culturelle. Très jeunes, les enfants se rendent d’un point à un autre en courant, le seul moyen, par exemple, de rallier l’école située à des kilomètres de là. J’ai lu que certains font jusqu’à 20 km pas jour ! Pourtant, ça ne peut pas tout expliquer.

* Les kenyans auraient aussi des mollets beaucoup plus fins que les coureurs du reste de la planète. Ils pèseraient 400 g de moins que ceux des Danois ! Ça fait sourire, mais ceci rendrait le « ramené » de la jambe arrière plus aisé, d’où une multiplication décuplée de leurs foulées.

* Il semble que ces coureurs aux mollets fins boivent peu pendant leur marathon. Ils finissent donc déshydratés avec un poids diminué de 2 à 3 kilos. Évidemment, c’est un avantage sur une course de fond !

* Ce n’est pas tout : ils s’entraînent à l’année longue à 1 850 m d’altitude, ce qui leur donne une capacité à consommer l’oxygène supérieur aux autres athlètes. De plus, les côtes des hauts plateaux de la Vallée du Rift semblent parfaitement adaptées à la course à pied de compétition.

* Et puis il y a l’entraînement… intensif. Et les Kenyans courent par à-coups, placent des accélérations, ralentissent, repartent. Or dans un marathon, il faut être capable de faire varier les allures, de faire des vagues. Ainsi, les Kenyans ont développé des fibres intermédiaires, entre lentes et rapides, idéales pour la course de fond moderne.

Pensez-y lors de vos prochains entraînements : les fibres intermédiaires, c’est bon pour votre carrière internationale! ;)

Cet article paraît également sur le site kmvert.com

Vous avez aimez ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.


 

  • Mimi

    Ils sont formidables ces athlètes. Vraiment. Je m’apprêtais à sortir courir quand ton billet est arrivé. Je me demandais ça courrais comment un Kényan avec 2 couches, dont 1 gore-tex,  une tuque, des crampons (sont roses les miens mais quand même), des mitaines, tout ça, sur une route enneigée ? Y’a pas seulement que mes gros mollets et mon genou qui vont me ralentir ce matin !

    • Les meilleur(e)s sont ceux (celles!) qui courent dans l’adversité.
      La neige, c’est pas mal pour ça ;) Bon run !

      Le 2 mars 2012 à 08:58, Disqus a écrit :

  • Pingback: Courses de la semaine 25 février au 2 mars « La fille qui court()

  • thepinkrunner

    Maintenant que je connais leurs secrets, le Marathon n’aura plus de secrets pour moi!!!

    • Exact!! Je les attendrai avec toi à la buvette! Hahaha :)

      Le 2012-03-02 à 15:36, Disqus a écrit :

  • Wanda

    merci pour tous vos bons conseils .Au plaisir de vous lire. Wanda une coureuse de 2a3foispar semaines .

    • Bienvenue. Merci à vous d’avoir pris le temps d’écrire ce petit mot. Ça me fait bien plaisir. Content que le blog vous plaise! C’était l’idée: partager une passion et connecter avec d’autres passionné(e)s. À très bientôt. :)

      Le 2012-03-02 à 15:39, Disqus a écrit :

  • Francois

    La carrière internationale, on va l’oublier et la laisser aux Kenyens :)

    • Il faut que je parle en minutes par kilomètre pour bien me rende compte. 20km/h c’est …3’/km sur 42k ! Aïe . Ma carrière internationale est définitivement derrière moi!! ;) Regardons les plutôt courir.

      Le 2012-03-02 à 22:49, Disqus a écrit :

Previous post:

Next post: