Retour sur LNRun, entrevue

by Cyrille on 13/03/2012

Le 7 février dernier, je présentais ici le film LNRUN.
J’écrivais que tout y était beau dans ce film, ce qui est dit, ce qui est montré, la course, l’émotion. TOUT ! :)

À l’occasion de la parution d’une entrevue d’Hélène (la coureuse) sur le site www.runreporterrun.wordpress.com, je suis retourné voir le film. C’est toujours le même plaisir. Il faudrait se le mettre à l’horaire de temps en temps pour se faire du bien.

Alors pour celles et ceux qui ont fondu (comme moi!) devant tant de sincérité et qui voudraient en savoir plus sur ce personnage si attachant, je vous invite à aller lire l’excellente entrevue réalisée par Jean Pierre (merci Jean Pierre !) sur www.runreporterrun.wordpress.com.

Extrait : « […] si on s’écoute, si on écoute ce que son corps nous dit et qu’on le suit, pas à pas, dans la douceur, la bienveillance, dans l’indulgence, alors on peut petit à petit s’épanouir et aller vers ce qu’on désire vraiment être, et ce de façon durable, car ça vient de l’intérieur. »

Je craque !!
… merci Hélène …

Allez… revoici le film.

Vous avez aimez ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

  • J’adore ce vidéo!!!!! Il fait effectivement vraiment du bien!!

    • oui, on doit être quelques-uns à se le repasser de temps en temps…

  • Laurene

    Merci Cyrille, un bon bol d’air!!!

    • Cool! de l’air de Guyane pour nous ! Woohoo!!!
      Quoi que le printemps avance plus sûrement de lentement ces temps-ci au Québec :)

  • Francois

    Tu fais bien de te repasser ce vidéo. Il est magnifique.

    • Merci François.
      Est ce que je t’ai dit que les photos avec Luc étaient bien sympa ? Oui je crois… en tout cas, c’était chouette de vous voir tous les deux sur la même image :)

  • les feux mollets

    Rhôô, j’ai un peu honte, mais moi je ne me reconnais pas là-dedans. Je trouve ça un peu gnangnan (j’ai honte, désolée). Je vais me cacher. Mais, quand me^me, quel beau pays on voit dans le film!

    • C’est la vie. Il y en a pour tout le monde.
      Moi j’adore. Je peux le regarder 10 fois. Toi tu détestes.
      Bon. C’est bien correct, on ira quand même courir ensemble à Boston ! :) Y’a rien là chère.

      • les feux mollets

         Ouf, tu me pardonnes. (En fait, je pense que c’est aussi à cause sa façon de parler. Mon oreille de compatriote me dit « tiens, une Belche qui fait des airs au lieu de dire des bièstries normales de Belge. » Mais je ne déteste pas, c’est pas à ce point.) Néanmoins, on ne courra pas ensemble à Boston. Es-tu fou? Me suis qualifiée avec un 3h27, je te regarderai le dos avec des jumelles. Je porterai de grandes oreilles qui prennent dans le vent, comme ça on pourra se retrouver facilement pour se saluer avant le départ.

        • Helenebarthelet

          Bonjour!!

          Je vis en Belgique depuis 12 ans maintenant, mais je suis française, pas belge, c’est peut-être pour ça :)

          C’était pourtant facile à deviner, une Belge « qui fait des airs », ça ne peut être qu’une française! :)

          Cordialement, 

          Hélène

          • Merci Hélène pour ces précisions. Pour moi (et pour quelques uns!) tu es d’abord une inspiration. Quand je cours en pleine nature, je pense souvent à toi et à ces magnifiques points de vue présentés dans le film. J’espère que tu vas bien depuis cette belle expérience. Un autre film en préparation? ;) Hahaha! Porte toi bien.

Previous post:

Next post: