Revue de presse

by Cyrille on 31/01/2012

Pour aujourd’hui, je vous redirige vers trois articles, tous en rapport avec la course à pied, of course : les coureurs surentraînés, les plus âgés, et les ultra malades!

Êtes-vous surentraîné ?


C’est le titre d’un article sur un très bon site que je consulte souvent, runners.fr. L’auteur y décrit quelques signes de surentraînement, mais aussi des conseils intéressants pour éviter d’en arriver là. Toujours pertinent!
À lire sur : http://runners.fr/etes-vous-surentraine-2/

Marathon : les seniors de plus en plus rapides

Une nouvelle étude sur les temps au marathon affiche des résultats assez inattendus: les meilleurs marathoniens de plus de 65 ans et marathoniennes de plus de 45 ans ne cessent d’améliorer leurs performances depuis trente ans.
Dans le même temps, les performances des plus jeunes restent stables.

Extrait : “Alors que la moyenne des temps réalisés par les 10 meilleurs athlètes hommes et femmes de moins de 60 ans n’a pas changé au cours des trente dernières années, les temps ont nettement diminué pour les catégories d’âge supérieures. Les hommes de la catégorie 65-69 ans ont par exemple gagné 8 minutes entre la décennie 1980 et la décennie 1990, et 7 minutes entre les décennies 1990-1999 et 2000-2009.
De même, pour les femmes, la moyenne des temps a diminué dans les catégories d’âge supérieures à 45-49 ans. Par exemple, la performance moyenne des 55-59 ans s’est améliorée de 33 minutes entre la décennie 1980 et celle des années 1990 (sur un temps de course moyen de 4 h 20), et de 8 minutes supplémentaires entre les décennies 1990-1999 et 2000-2009.”

Et en guise de conclusion : “L’exercice physique permet de lutter contre les effets du vieillissement”.

À lire sur : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/01/18/17050-marathon-seniors-plus-plus-rapides

Les coureurs de l’extrême

L’histoire de deux athlètes qui se préparaient en décembre 2011 à courir un « Six jours » sur le tapis. Une performance hors-norme et inédite. 
Ce qui m’avait intéressé dans cet article étaient les citation de ces deux coureurs-ultra dotés d’un parcours vraiment hors-norme :

« Au bout d’un moment, on passe le cap du « ce n’est pas possible » et on comprend que l’organisme humain est plus puissant qu’on ne le pense »

À la question du « Pourquoi ? », les réponses prennent le temps de la réflexion. « Je ne suis pas sûr qu’on le sache nous-même. En fait, on se demande très peu pourquoi, mais plutôt comment on va le faire »

« Plus je cours, meilleur je suis »

Pour l’image, Michaël Micaletti n’hésite pas à comparer sa préparation mentale à la métamorphose du loup-garou.
J’adore !

À lire sur : http://www.lejsl.com/pays-charolais/2011/12/06/les-coureurs-de-l-extreme

À demain,

Vous avez aimez ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.

Previous post:

Next post: