Pourquoi s’entraîner 2 fois par jour ?

by Cyrille on 06/03/2012

Lors d’une longue sortie en campagne l’an passé, j’avais croisé un jeune coureur avec qui j’avais cheminé pour quelques kilomètres. Le hasard fait parfois bien les choses, la conversation était fort sympathique. Il avait l’air en forme… il me disait s’entraîner 9 fois par semaine. Allo ??  Certains jours, il cumulait un entraînement le matin et un le soir. Le temps que je réalise, il avait déjà filé comme une bombe. Impressionnant le jeune coureur. Félix, de Sherbrooke, si tu me lis, je te salue !

Je tombe ce matin sur un article qui parle justement de ces entraînements bi-quotidiens. Est-ce que c’est dur ? À quoi ça sert ? Comment ça fonctionne ? Autant de questions auxquelles répond le rédacteur en chef de Runners.fr, Pascal Sylvestre.

On y apprend plein de choses, notamment que le « bi-quotidien peut-être moins fastidieux que l’entraînement quotidien unique » parce qu’il permet de nombreuses variantes entre plusieurs disciplines et types d’efforts. Yeah!

On s’entraînant deux fois par jour, on s’impose aussi une réduction de la durée des sorties desquelles on ressort « moins émoussé physiquement et mentalement. » re-Yeah!

Lors d’une séance, on peut se concentrer spécifiquement sur la récupération, l’amélioration des qualités d’endurance ou le renforcement musculaire. re-re-Yeah!

Vraiment intéressant! J’invite celles et ceux qui veulent en savoir plus à se rendre directement sur l’article de Runners.fr pour aller voir les trois exemples d’entraînements qui sont donnés.

Enfin, quelques clefs pour réussir son entraînement bi-quotidien : équilibrer le déjeuner, siester, et… se rendre régulièrement chez son kiné. Ah oui, quand même…!

Cet article paraît également sur le site kmvert.com

Vous avez aimez ? Ne manquez pas le prochain article …

Laissez votre adresse pour le recevoir directement par courriel. Vous pouvez vous désabonner en un seul clic.


 

  • Mimi

    (encore la première à réagir on dirait…;)

    Vraiment intéressant. Ce que j’aime le plus dans l’entrainement bi-quotidien…la sieste !  :o)

    • Oui la première sur le fil d’arrivée ! Une vraie championne.
      Comme c’est bi-quotidien, ne pas oublier de faire 2 siestes. ;)

      Le 6 mars 2012 à 16:46, Disqus a écrit :

      • Mimi

         re-re-Yeah !

  • Francois

    C’est aussi une bonne façon de faire grimper le kilométrage hebdomadaire.

    • Tiens, c’est vrai. Je n’avais pas pensé à ça… un petit 5k par là, un petit 8k par ici, un dernier petit 7k … et hop : 20K de plus dans les jambes pour la semaine! Pas mal. Merci François.

  • Basp Uant

    aller et revenir du travails en courrant, et l’entraînement bi-hebdomadair
    e est facile

    • Exact! et aller et revenir du travail en courant = 2 entraînements pas jour! Go Go Go!! :)

  • Alfred LE Chimiste

    Bah comment ils faisaient les hommes de la préhistoire ? Le matin ils sortaient entre mecs, javelot a la main, pour aller gagner leur pain et ils revenaient le soir avec leur cuissot de zébu saignant sur les épaules pour nourrir toute la famille….Alors oui, ça doit etre inscrit dans nos gênes ce fonctionnement…comme il est inscrit dans les gênes des dames de prendre du poids pour faire des réserves, parcequ’elles restaient a surveiller les enfants dans les grottes et que parfois l’homme ne rentrait pas le soir parceque le troupeau est parti trop loin !

Previous post:

Next post: